Petite experience au Gabon

Le Gabon, le dernier paradis

Il y a quelques temps je me suis envolée pour le Gabon. Ce petit pays d’Afrique Centrale est à cheval sur l’équateur et recèle une faune et une flore d’une richesse exceptionnelle. Peu visible dans les tours operators, il reste méconnu et sa nature préservée. J’ai pris l’avion pour Libreville espérant découvrir quelque chose de différent.
La surprise a été au rendez-vous ! Choisissez l’été pour y aller, vous éviterez la saison des pluies et aurez accès à plus de lieux. Les standards de l’hôtellerie locale ne correspondaient en rien à mes attentes occidentales mais ce n’est qu’un petit désagrément au regard du dépaysement. Il y a tellement de choses à voir ! Libreville est une métropole africaine où la débrouille est une loi et la population chaleureuse. Il vaut mieux apprendre à tout marchander car les touristes paient systématiquement tout 2 à 3 plus cher !
A Libreville les plages sont très belles et plusieurs hôtels offrent un hébergement avec vue et accès direct.
Gabon
Le Gabon est divisé en 9 provinces dont chacune abrite des trésors :
Estuaire (Libreville), les monts de Cristal, réserve de Wonga Wongué
Haut-Ogooué (Franceville), parcs des Plateaux et de Lékédi, monts du Chaillu
Moyen-Ogooué (Lambaréné), réserve de la Lopé, hippopotames
Ngounié (Mouila), villages Pygmées
Nyanga (Tchibanga), les baleines de Mayumba
Ogooué-Ivindo (Makokou), parc de l’Ivindo
Ogooué-Lolo (Koulamoutou)
Ogooué-Maritime (Port-Gentil), réserve d’Iguéla, pointe de Sette-Cama
Woleu-Ntem (Oyem)
Et partout, singes, buffles, éléphants , phacochères, serpents, perroquets, essences de bois rares, coutumes et artisanat riches.
Dans cette liste, longue et non exhaustive, il a fallu choisir. Et pour mon premier séjour, je suis restée dans les plaines côtières de Libreville à Gamba. Je voulais voir les éléphants et buffles que l’on pouvait croiser sur les plages de Sette-Cama, rencontrer les locaux et me laisser porter par les conseils des gens rencontrés. En somme, chance et sac à dos !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *